Émotion sur les médias sociaux

Conception site internet Cnathalie Webmaster Cannes

Émotion sur les médias sociaux

Émotion sur les médias sociaux

Il y a eu quelques changements assez notables dans la manière dont les utilisateurs peuvent interagir avec les réseaux sociaux récemment. Twitter est passé d’un bouton étoilé «favori» à un «type» basé sur le cœur et Facebook teste une nouvelle fonctionnalité de «réactions». Bien qu’en surface, ces modifications puissent sembler mineures, mais elles ont de grandes implications sur la manière dont nous interagissons avec le contenu social.

À l’heure actuelle, seuls des tests en Espagne et en Irlande sont testés. Les «réactions» sont une série d’icônes qui permettent aux utilisateurs de mieux interagir avec le contenu. Clarifions d’abord une chose: les nouvelles « réactions » de Facebook n’incluent pas de bouton d’aversion. Franchement, je serais étonné si nous voyons jamais quelque chose de proche d’une option «ne pas aimer», car cela ouvre la porte à un monde de problèmes d’intimidation sur le réseau. Au lieu de cela, nous avons toute une gamme d’options généralement positives. Courons à travers eux allons-nous?

Les émoticônes

‘Comme’

Le vieux Facebook fidèle, un geste assez simple et qui porte peu de valeur émotionnelle. Surveillez-le pour qu’il reste le plus utilisé du nouvel ensemble, notamment parce que c’est la première option et soyons honnêtes, les gens sont paresseux.

‘Amour’

Bon, maintenant nous sommes un peu plus sérieux avec nos émotions, c’est un grand pas entre aimer et aimer. Plus susceptible d’être utilisé par votre dame sur toutes vos photos.

‘Haha’

Celui-ci, nous pouvons le comprendre, est un peu à l’écart du «comme» humble, mais se prête à quelques utilisations supplémentaires.

‘Sensationnel’

Même s’il s’agit peut-être du groupe le plus neutre sur le plan émotionnel, «wow» ouvre la porte à un sarcasme qui s’insinue dans le mélange, ou tout simplement au choc.

‘Triste’

Si rien d’autre, la réaction « triste » donne enfin aux utilisateurs un moyen d’interagir avec un contenu négatif. C’est un problème cependant, le dessin animé n’est pas vraiment ce qu’il y a de plus sympathique.

‘Fâché’

Sans doute la plus négative des nouvelles options, ce petit gars au visage rouge est assuré de voir beaucoup d’action.

La beauté des nouvelles «réactions» de Facebook est qu’elles ne remplacent rien, elles y ajoutent. C’est un pari assez sûr qui satisfait tout le monde, vous n’aimez pas les nouvelles émotions? C’est bien, juste s’en tenir à aimer. Émotion sur les médias sociaux. On ne peut toutefois pas en dire autant de Twitter. Ils ont remplacé une fonctionnalité assez importante et cela va certainement changer la façon dont les gens interagissent sur le réseau.

 

Twitter

L’ancien bouton « favori », une étoile jaune, a cédé la place à un bouton « comme » coeur rouge. En termes de conception, il s’agit d’un petit changement, mais son utilisation a de très lourdes conséquences. La perception qu’ont les gens du cœur ou du terme «comme» est très différente de celle d’une star et de son «favori». L’étiquetage du bouton n’est pas vraiment le gros problème ici cependant, le terme « comme » est assez ambigu et dans une certaine mesure, nous avons été insensibles à sa signification (merci Facebook). Le coeur est où les problèmes commencent. Il existe des significations préconçues pour un cœur et, de manière réaliste, «comme» n’en fait pas partie. Il porte une émotion plus forte que cela et certainement un sentiment différent d’une star. Émotion sur les médias sociaux

 

Bien que cela n’ait pas d’impact considérable sur la manière dont les amis interagissent sur le réseau, le changement est énorme pour les entreprises. Favoriser un tweet peut signifier un certain nombre de choses. Émotion sur les médias sociaux Oui, cela peut vouloir dire que vous l’aimez bien, mais d’autres utilisations ne sont pas si attachées émotionnellement. Souvent, les gens l’utilisent comme outil de mise en favori ou simplement comme moyen de le reconnaître sans avoir à répondre. Utiliser un cœur pour cela n’a pas vraiment de sens.

Avis : Donner une note